Stage AMHE à Nantes – 25 et 26 avril 2015

affiche_stage_nantes_avril_2015Après le succès de l’édition 2014, le Cercle des Escrimeurs Libres Nantais organise à Nantes un stage d’Arts Martiaux Historiques Européens les 25 et 26 Avril 2015.

 

Localisation :
Ce stage de deux jours se déroulera au gymnase du lycée Gaspard Monge La Chauvinière. 21 Rue de la Fantaisie, 44300 Nantes.
Le gymnase est en fait un grand complexe composé d’un gymnase (dimension d’un terrain de handball) et d’une salle qui nous servira pour la lutte.

Accès :
L’accès peut se faire en voiture, ainsi qu’en bus. Il s’agit d’un grand lycée bien desservi par les transports en commun de la tan : https://www.tan.fr
L’arrêt « Monge Chauvinière » est desservi par les lignes 86 et 96.
Et à 10min à pied de l’arrêt « Boissière » de la ligne 2 du tramway.

Agrandir le plan

Le tarif  :

– 35€ pour les membres d’une association affiliée à la FFAMHE
– 45€ pour les autres personnes.
Il n’est pas prévu de demi-tarif en cas de participation à une seule des deux journées.
Ce tarif ne comprend que la participation aux différents ateliers.

Pour un supplément de 20€ vous pourrez participer au repas commun du samedi soir dans un restaurant.

Nous vous proposons aussi un tarif réduit pour l’hébergement à l’hôtel.

 

Inscription :

Cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger la fiche d’inscription au format souhaité :

Fiche d’inscription – format PDF

Fiche d’inscription – format DOC

Fiche d’inscription – format ODT

 

Quotas et date limite d’inscription :

La limite d’inscrit est de 70 personnes. 

La date limite d’inscription est le 11 avril, pour l’hôtel, le restaurant, et la restauration sur place du midi.

Les instructeurs :

– 2 ateliers épée longue allemande – Pierre-Henry Bas et Hadrien Rouchette (REGHT – Lille)
– 1 atelier épée-bocle – I.33 – Jeremy Decras (CELN – Nantes)
– 1 atelier épée-bocle – Lignitzer – Fabrice Esnault (Confrérie de la Corneille – Rennes)
– 1 atelier hache noble – Steve Planchin (CREATIF – Isle Adam)
– 1 atelier sabre militaire – Julien Garry (DTE – Dijon)
– 1 atelier rapière – Thibault Guesquière (DTE – Dijon)
– 1 atelier de boxe française – Benoit Lelion (DTE – Dijon)
– 1 atelier épée longue « Un contre plusieurs adversaires » – Sébastien Causse (DTE – Dijon)
– 1 atelier dague – Fabrice Cognot (DTE – Dijon)
– 1 atelier lutte – Vivien Poinsel (CELN – Nantes)
– 1 compétition de lutte organisée grâce aux travaux de l’association D.W.A.R.F

 

Le programme :

Remarque : l’ordre des ateliers est susceptibles d’évoluer, nous pouvons être contraint d’intervertir certains ateliers pour différentes raisons.

Samedi
9h : ouverture gymnase et installation
9h30 à 10h : échauffement commun encadré
10h à 12h :
– Petit gymnase : lutte – Vivien Poinsel
– Grand gymnase partie de gauche : 1er atelier épée longue germanique – PH Bas  et Hadrien Rouchette
– Grand gymnase partie de droite : rapière – Thibault Guesquière
12h à 13h30 : pause déjeuner
13h30 à 14h : échauffement commun encadré
14h à 16h :
– Petit gymnase : Compétition lutte organisée grâce aux travaux de l’association D.W.A.R.F
– Grand gymnase partie de gauche : épée longue – Sébastien Causse
– Grand gymnase partie de droite : sabre militaire – Julien Garry
16h à 18h00 : temps libre (sparring, ateliers improvisés)

Dimanche :
9h : ouverture gymnase et installation
9h30 à 10h : échauffement commun encadré
10h à 12h : 
– Petit gymnase : dague – Fabrice Cognot
– Grand gymnase partie de gauche : épée-bocle – Lignitzer – Fabrice Esnault
– Grand gymnase partie de droite : 2ème atelier épée longue germanique – PH Bas  et Hadrien Rouchette
12h à 13h30 : pause déjeuner
13h30 à 14h : échauffement commun encadré
14h à 16h00 : 
– Petit gymnase : hache noble – Steve Planchin
– Grand gymnase partie de gauche : boxe française – Benoit Lelion
– Grand gymnase partie de droite : épée-bocle – I.33 – Jeremy Decras
16h à 18h00 : temps libre (sparring, ateliers improvisés)

 

Échauffements :

Les échauffements de début de demi-journée bénéficient de créneaux dédiés. L’objectif étant d’être tous convenablement échauffés pour éviter les blessures et profiter au maximum de ces deux journées intensives physiquement pour le corps. Mais aussi pour vous permettre de piocher des idées et des exercices d’échauffement. Nous considérons ces créneaux comme de véritables petits ateliers.

 

Descriptions des ateliers :

 

Ateliers REGHT LILLE PH Bas et Hadrien Rouchette

Atelier 1 Renouer le dialogue entre les deux joueurs : épée à deux mains XVème-XVIème

Objectif : La finalité de cette atelier est la mise sur pied d’un assaut à thème où les deux joueurs doivent utiliser progressivement un panel limité de techniques afin de reprendre et de conserver l’initiative. Cet assaut vise à la préparation d’assaut plus libre et à l’atelier n°2.

Constat : les assauts libres sont parfois confus, la difficulté d’exécution, la surprise et le refus de laisser l’autre développer son jeu font que certaines techniques et contre-techniques sont difficilement réalisables. Il s’agit de donner à chacun des protagonistes des moyens normalisés pour attaquer ou se défendre. Ceci aux différentes phases de combat (approche, travail au fer, lutte ou retraite). Cet atelier sera aussi l’occasion de voir certaines techniques et tactiques spécifiques à Paul-Hector Mair ou à Joachim Meyer.

Niveau : Débutants et confirmés en escrime germanique.

 

Atelier 2 Parer et parader à l’épée à deux mains XVème-XVIème

Objectif : Sans parler d’esthétique, certaines actions que l’on retrouve chez Paul-Hector Mair et Joachim Meyer sont assez spectaculaires. C’est notamment le cas des enchainements de frappes et des moulinets. Le but est de voir comment ces actions peuvent intégrer un assaut.

Constat : Beaucoup de joueurs stagnent dans une ou deux gardes. Pourtant comme le préconise les sources, il faut passer d’une garde à l’autre à l’aide des coups. Les variations de gardes et les moulinets sont faits pour ça. Ils permettent même de créer deux jeux tactiques et techniques différents qu’il est intéressant de voir opposés.

Niveau : Débutants et confirmés en escrime germanique. La présence au premier atelier est recommandée.

 

 

Hache noble – Steve Planchin

Le manuscrit du Jeu de la hache (MS Fr. 1996) est particulièrement abordable par tout pratiquant. Cependant l’une de ses spécificités, à savoir l’enseignement du combat armuré à la hache, présente de nombreuses fausses pistes pour tout pratiquant non habitué au port d’une armure.

L’atelier proposé est donc axé sur les bases du combat en armure au travers de quelques techniques présentées dans le Jeu de la hache. Nous aborderons les restrictions de l’armure et leurs conséquences sur la saisie de la hache, les postures des gardes, les ressentis de l’arme…

 

Epée-bocle – I.33 – Jeremy Decras

Au programme : Je vous présenterai une série d’exercices et méthodes pour travailler autour des principes de l’escrime du MS I.33. Prise et conservation de la distance, prise de centre, bon tempo, bonne utilisation de l’épée et de la bocle, bonne tenue de l’assiégement en demi-bocle, de la 7ème garde…

Pré-requis : Cet atelier s’adresse à tous les niveaux. Pour participer, vous n’avez besoin de rien d’inhabituel : un masque, d’une épée, d’une bocle et une paire de gants légers.

 

Epée-bocle – Lignitzer – Fabrice Esnault

L’ensemble dit des 6 pièces de Lignitzer est l’une des rares sources sur la pratique de l’épée bocle pour le XVème siècle. Ces pièces ne sont jamais présentées de manière isolée mais sont toujours aux cotés de pratiques telles que l’épée longue dans les ouvrages de la tradition Liechtenauerienne.

Éclipsée par des sources plus prestigieuses comme le 1.33, elle est peu étudiée malgré son intérêt indéniable.Derrière une apparente simplicité, l’auteur synthétise l’ensemble des principes de base pour la pratique de cette arme, non seulement d’un point de vue technique, mais aussi d’une certaine manière, tactique.

Avant d’aborder des sources plus complexes, ces pièces sont l’outil idéal du débutant.

Je vous proposerai d’aborder la question de l’approche et du contrôle de l’action. Après une présentation rapide de la source et de mes hypothèses, nous rentrerons dans le vif du sujet par des exercices dynamiques où l’assaut à thème prendra une large part.

 

Rapière – Thibault Ghesquière

Au cours de cet atelier, nous tenterons de mettre en pratique les principes d’escrime décrits par Dancie dans son manuscrit et son traité d’armes, explorant pour ce faire différents sujets :

Les principes généraux de l’escrime à l’italienne du debut du 17ème, tels que l’on les interprète aujourd’hui.
Les spécificités de Dancie dans son approche de l’escrime, très pragmatique, par rapport à ses contemporains, et dans sa méthode de transmission du savoir.
Les spécificités techniques de son escrime, basée sur une étude extensive du temps et de la mesure, dans l’optique de blesser sans être blessé.

Traités :
« Discours des armes et methode pour bien tirer de l’espée et poignard par le sieur Dancie » François Dancie (probablement 1610)
– « L’épée de combat ou l’usage de la tire des armes » François DANCIE « sieur du Verdier » 1623

 

Combattre plusieurs adversaires à l’épée longue – Sébastien Causse

La grande majorité des sources historiques, toutes époques confondues, traitent de l’affrontement en combat singulier. Quelques sources cependant se démarquent en traitant du sujet. Ainsi, le manuscrit Ms.3227a (couramment appelé codex Döbringer) dispose d’un chapitre sur le combat contre plusieurs adversaires à l’épée longue. Avec le MS-E.1939.65.341 (le Glasgow Fechtbuch), cet ouvrage donne explicitement des techniques à utiliser contre plusieurs adversaires.

Nous commencerons par une brève introduction de l’ouvrage et de ce passage, puis nous ferons un petit échauffement plus spécifique. Les différentes techniques seront par la suite présentées et répétés. Finalement, à travers quelques jeux, nous mettrons en application les préceptes de ces deux ouvrages.

Prérequis techniques : aucun.

Prérequis physique : Cet atelier va potentiellement être exigeant en endurance. Attendez-vous à faire monter le cardio.

Matériel demandé : veste, masque, gants, coquille, épée longue (nylon de préférence). Veillez à avoir de bonnes chaussures de sport.

 

L’art de l’espadon de St Martin – Sabre – Julien Garry

Maitre d’arme de l’académie impériale de Vienne, J. de St Martin nous livre en 1804 un traité complet sur l’épée et le sabre, fruit de sa grande expérience d’escrimeur et de soldat, offrant, en français, l’un des traités de sabre les plus massifs parmi ceux actuellement retrouvés. A mi-chemin entre le raffinement des salles d’armes Parisiennes et le pragmatisme militaire autrichien, l’Art de l’Espadon se révèle une méthode efficace pour qui arrive à comprendre les bredouillements de l’auteur! Lors de cet atelier sera proposé aux sabreurs, débutants comme confirmés, un aperçus des grands principes qui composent cette méthodes, et lui donne son originalité.

Matériel recommandé : simulateur de sabre (métal de préférence, bois et nylon autorisés) un masque, une paire de gant, et des protections de sparings pour les volontaires.

 

Boxe française / Savate – Benoit Lelion

La savate est une methode de défense à mains nues née vers 1810. Devenue rapidement célèbre, elle s’est modifiée au cours du XIXème siècle et l’on dénombre non moins de cinq styles différents au début du XXème siécle. Certains, comme le chausson marseillais, ont même complètement disparus. Je vous propose donc de découvrir un style de savate en particulier, la boxe française de Charles Lecour. Cette méthode, qui voit le jour vers 1830, est une synthèse de la boxe anglaise et de la savate. La boxe anglaise de cette méthode est de la pure boxe à poings nues. La savate, quant à elle, est un savant mélange de techniques de défense comprenant coups de pieds, saisies de jambes, balayages, projections, coups de tête, clefs articulaires, etc.

Matériel recommandé : Il n’est pas nécessaire que les participants aient des protections mais je recommande vivement de mettre une coquille. Les gants de MMA ou de karaté avec des protège-tibias sont nécessaire si vous voulez faire des sparrings.

 

 

 

Prochainement, la description des autres ateliers.

 

Sécurité :

Nous vous invitons vivement à prendre connaissance des recommandations de sécurité émises par la FFAMHE.
Les stages d’AMHE sont l’occasion de pratiquer des exercices et des combats avec des pratiquants que vous ne connaissez pas, ayant une pratique différente de la votre, et ainsi d’enrichir votre perception du combat.
Ne laissez pas l’incertitude d’un engagement gâcher votre week-end par une blessure, et équipez vous correctement avec des protections adaptées.

 

Repas le midi :

Pour le déjeuner vous pouvez préparer votre repas type pique-nique.
Il n’y a pas de commerce à proximité immédiate du gymnase, il faudra prendre la voiture ou marcher un peu si vous voulez vous acheter à manger.

 

Repas du samedi soir :

Le samedi soir nous avons réservé un restaurant. Le tarif est de 20€ pour entrée/plat/dessert + 1 boisson.  Les consommations supplémentaires seront à vos frais.

Pour participer au repas  vous devez vous y inscrire dans la fiche d’inscription, sélectionner vos choix et ajouter les 20€ au prix de l’inscription du stage. Vous devez aussi envoyez votre fiche d’inscription au moins 2 semaines avant le stage afin que le restaurateur puisse prendre en compte vos choix.

Le restaurant est : Hippopotamus
7 Allée des Tanneurs,
44000 Nantes

Le restaurant est situé en centre ville, juste à côté de l’arrêt de tram « 50 otages ».
En tramway, il faut descendre aux arrêts « Place du Cirque », « 50 otages » ou « Commerce ».

 

Hébergement :

Pour faciliter vos réservations d’hébergement nous prenons en charge votre réservation dans un hôtel de notre choix qui nous semble adapté pour ce stage.

Le tarif est de 20€ par nuit par personne avec le petit déjeuner inclus.

Il s’agit de l’hôtel IBIS Saint-Herblain Nord (attention à ne pas confondre avec les autres IBIS de Saint-Herblain).
Il est facilement accessible en transport en commun : terminus de la ligne de tram 3 Marcel Paul.
Ou en voiture (parking gratuit).

Adresse :
Lot les Lions
Avenue des Lions
44800 Saint-Herblain

Il se situe à 30 min en transport en commun du restaurant comme du gymnase.
Attention : le dernier tram allant du restaurant à l’hôtel part à 2h30 du matin.

Si cet hôtel ne vous convient pas, vous pouvez réserver vous même à l’hôtel de votre choix.
Par exemple pour pouvoir être situé en centre ville nous vous recommandons l’hôtel Kyriad Nantes Centre.

 

Circuler en voiture :

Pour aller à l’hôtel : pas de problème.
Pour aller au gymnase : pas de problème.

Pour aller en centre-ville, au restaurant : ouchhhhhhh ! Prenez plutôt le tram…
Sinon optez pour les parkings payants.

 

Circuler en transport en commun :

Le site de la TAN : https://www.tan.fr

Les tramway circulent jusqu’à environ 2h du matin le samedi soir, passage toutes les 30 min à ces heures.

L’arrêt où toutes les lignes de tram de Nantes se croisent s’appelle  » Commerce » c’est le centre ville, le cœur de Nantes. C’est là que le restaurant est situé.

C’est la ligne 3 qui relie le restaurant à l’hôtel.
Trajet hôtel <=> gymnase en transport en commun :

Sur le site de la Tan : https://www.tan.fr/ewp/mhv.php/itineraire/web?CODE_RUBRIQUE=1228147525614&LANGUE=0&RF=1228147525614

Saisissez départ : « Marcel Paul » ; arrivée « Monge Chauvinière ».

 

Contact :

Vous pouvez contacter l’organisateur, Simon Landais par :
Tel : 06 77 84 22 99
E-mail : slandais@gmail.com